Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site Internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
3 questions à Ange Minkala, lauréat du prix de la semaine de la langue française | Camion des mots
Suivez nous :
Nous contacter : 01.42.61.10.71

3 questions à Ange Minkala, lauréat du prix de la semaine de la langue française

publié le 29 mars 2016 à 14 h 19 min par Marie Gicquel

 

IMG_3766-ConvertImage

Comment avez-vous connu le camion des mots ?

J’en ai entendu parler cette année par la bibliothèque d’Olivet. J’ai tout de suite trouvé l’exercice intéressant et j’ai saisi ma chance lorsque j’ai su que c’était ouvert au public. C’est d’abord un honneur d’avoir gagné ce prix, mais c’est aussi une grande émotion.

 

Comment avez-vous choisi votre texte ?

J’ai composé moi-même mon texte, que j’ai travaillé lors d’un atelier d’écriture. Il fallait jouer avec une partie du corps. J’ai noté toutes les expressions avec le mot « langue ».

 

Votre gestuelle a également été saluée…

Le slam est à la croisée de la poésie et du théâtre. On écrit pour que cela soit déclamé, pour que cela soit joué. Ma gestuelle, c’est ma marque de fabrique : il faut rendre les mots vivants. A l’avenir, j’aimerais sensibiliser plus le slam qui est un art accessible.

 }